Identification
Date de dernière modification: 25/10/2021 à 10h17
AHMAD OUMAR IMHAMAD AL-FITOURI
Personne physique

Données personnelles

Prénom
-
Alias
Al-Dabachi - alias faible
Al Ammu - alias faible
The Uncle - alias faible
Al-Ahwal - alias faible
Al Dabbashi - alias faible
Sexe
-
Date de naissance
07/05/1988
Lieu de naissance
LIBYE - (peut-être) Sabratha, quartier de Talil
Nationalité
LIBYE
Adresse
Garabulli, LIBYE
Zawiya, LIBYE
Dbabsha-Sabratha
Titre
Commandant de la milice Anas al-Dabbashi, dirigeant d'un réseau de trafic transnational
Autre identité
119880387067 - N° national d'identification
Passeport
LY53FP76 - délivré le 29/09/2015 à Tripoli

Données relatives aux gels

Cryptomonnaie
-
Motif
Commandant de la milice Anas al-Dabbashi, dirigeant d'un réseau de trafic transnational, milice qui, auparavant, était présente dans la zone côtière située entre Sabratha et Melita. Imhamad dirige un nombre important d'activités illicites liées au trafic de migrants. Le clan et la milice al-Dabbashi entretiennent également des liens avec des groupes terroristes extrémistes violents. Actuellement, Imhamad est actif dans les environs de Zawiya, où il a déplacé ses activités après que, en octobre 2017, de violents affrontements l'ont opposé à une autre milice et à des groupes rivaux de trafiquants autour de la zone côtière, faisant plus de 30 morts, dont des civils. À la suite de cette éviction, le 4 décembre 2017, Ahmad Imhamad s'est publiquement juré de reprendre Sabratha par la force et les armes. Il existe de nombreuses preuves attestant que la milice d'Imhamad est directement impliquée dans le trafic d'êtres humains et le trafic de migrants, et que sa milice a la mainmise sur les zones de départ de migrants, les camps, les refuges et les bateaux. Selon certaines informations, Imhamad a exposé des migrants (y compris des mineurs) à des situations violentes et parfois mortelles sur terre et en mer. Après les affrontements violents entre la milice d'Imhamad et une autre milice à Sabratha, des milliers de migrants ont été retrouvés (beaucoup dans un état grave); la plupart étaient détenus dans des centres de la brigade Martyrs Anas al-Dabbashi et de la milice El-Ghul. Le clan al-Dabbashi et la milice Anas al-Dabbashi qui y est associée entretiennent depuis longtemps des liens avec l'État islamique d'Iraq et du Levant (EIIL) et les groupes qui lui sont affiliés
Fondement juridique
décision du comité des sanctions des Nations unies du 07/06/2011 (ONU Libye - RCSNU 1970/2011 et R (UE) 2016/44)
(UE) 2018/870 du 14/06/2018 (ONU Libye - RCSNU 1970/2011 et R (UE) 2016/44)
(UE) 2018/1285 du 24/09/2018 (ONU Libye - RCSNU 1970/2011 et R (UE) 2016/44)
(UE) 2020/371 du 05/03/2020 (ONU Libye - RCSNU 1970/2011 et R (UE) 2016/44)
Référence UE
-
Référence ONU
-